Posted on
November 30, 2015
publié par
beghin
Categories
Commentaires
0
Commentaires

Les différentes sortes d’appareil photo, un Appareil pour chaque projet, chaque style.

Il est vrai que beaucoup de photographes connaissent que les appareils photos numériques et leurs manques de diversités.

Pour autant un nombre d’appareils photos existent!

sans titre-308

Même si le numérique essaient de palier son retard, il y a encore des systèmes inexistants ou excessivement cher!

Voilà 15 ans que je fais de la photo et j’en ai testé des appareils et j’ai toujours estimé qu’une sorte d’appareil pourrait m’amener à m’améliorer dans un style de photo, tout simplement parce qu’il ont été fabriqué pour une demande spécifique.

Voici un résumé des appareils que j’ai possédé et ce qu’ils m’ont apporté.

Le premier fût… un reflex.. eh oui comme tout bon photographe débutant, on cherche à posséder le plus exploité, le plus vendu.. le reflex.

sauf qu’à ce moment là vers 2000, c’était un argentique, pour ma part un Minolta dinax 404 si.

Je n’ai plus de photo de cet appareil mais il me reste des photos prisent avec celui ci.

Les pauses longues m’intéressaient déjà:

euralille

Le numérique arrive, et comme beaucoup on teste le compact, pour ma part ce fût un A80 de canon, j’ai adoré en ce temps la discrétion de cet appareil par son écran orientable:

A80

 Cet appareil m’a permit de commencer la photo de rue,  attention sans prétention..

Avec ces deux appareils, je commence à m’intéresser beaucoup plus a la photo, je fais comme beaucoup en ce temps quelques mariages pour me payer d’autres appareils..

Je voulais un 350d de canon et je rêvais d’un 10d, eh oui un numérique! Mais participant à un concours photo pour l’édition du chti 2004, je gagne le premier prix et le prix de son homologue anglais.

Si vous avez des “Chti 2004” chez vous, vous avez une de mes créations sur la couverture

Chti, 2004, sebastienbeghin

gagnant du concours, ce livre sur lille sera édité a 2500000 exemplaires.

De ce fait j’ai pû m’acheter celui que je considère comme le plus beau boîtier numérique de canon, Le 10D, pourquoi le plus beau? Car il a été conçu a partir d’un boîtier argentique professionnel, et sincèrement la tenu en main et les matériaux utilisés étaient de belle facture.

Et il fonctionne toujours, je l’ai jamais revendu!

10d

J’ai fait pas mal de photo avec cet appareil mais généralement plus pour du mariage.. ainsi de suite.. le 30d et 50d sont arrivés dans mon sac au fur et à mesure des années.

Passons à autre chose, il y a un moment où j’ai voulu comprendre la photo, je faisais parti d’un club photo et j’ai rencontré des passionnés.

J’ai voulu surtout apprendre à comprendre mon appareil, découvrir l’argentique mais cette fois ci en noir et blanc, en developpant moi même mes pellicules!

Au départ un 3000v reflex de canon fût agréable mais j’ai vite apprit à découvrir d’autres horizons pour la photo de rue

Le télémétrique.

Vous regardez les travaux de grands reporter et ils travaillaient tous en ce temps avec des appareils télémetrique comme leica, marque qui n’a pas à être expliqué tellement celle ci est un mythe avec son M

Je n’ai pas pû me payer un M, j’ai opté pour un Voigtlander, un R4M, manuel avec le skopar 21mm, pour le grand angle!

Ensuite j’ai pû acheter le summicron 50 de leica en objectif.. quel plaisir.. et quel résultat.

Voigtlander R4M

Voigtlander R4M

Voici des photos réalisées avec celui ci en autres…

L'escalier-Le Havre

L’escalier-Le Havre

Seul sur le Quai

Seul sur le Quai

 IMG_8251

Le télémétrique numérique apparaît! Leica n’a pas encore sorti son M8, ou depuis peu, et Epson sort le RD1s..

J’ai réussit à m’en acheter un en occasion.

La facilité du numérique dans un boîtier ressemblant trait pour trait à mon R4M

Il faut parler de l’utilité de la visée télémétrique dans un travail de reportage et de rue!

Cette visée claire est juste extraordinaire, cela vous permet de voir ce qu’il se passe à coté de l’action que vous photographiez!

Ce sont des appareils discrets, par leur déclenchement mais aussi par leur format!

Vous n’agressez pas votre sujet avec ce type d’appareil, vous n’êtes pas entièrement caché derrière votre appareil comme un reflex!

ça y’est, je commençait a comprendre que chaque style d’appareil pouvaient nous donner un résultat bien défini dans un certain style de photographie!

RD1s, epson, sebastien beghin

Le RD1s d’epson cosina avec son écran retractable.

Avec cet appareil j’ai réalisé beaucoup de photo, comme la série TRIP, que vous pouvez retrouver sur mon site encore actuellement.

Vous vous direz: “mais on dirait de la pellicule?” bien sûr j’aimais beaucoup le style pellicule, et on va dire que j’ai triché, mais sans logiciel comme silver effex pour obtenir mon grain.

trip, sebastien beghin, RD1s, epson, telemetrique, grain trip, sebastien beghin, RD1s, epson, telemetrique, grain trip, sebastien beghin, RD1s, epson, telemetrique, grain trip, sebastien beghin, RD1s, epson, telemetrique, grain

Avec un objectif Leica, comme le summicron, on découvre le portrait, la beauté du détail, et lorsque l’on gratte un peu, on découvre un autre format de photo.. le format carré!

MAis avant ça, je connaissais déjà le format carré, en Moyen format! La pellicule 120! Par un appareil, bien éloigné en qualité d’un vrai moyen format, le Holga.

Le Holga est un jouet, un appareil en plastique, avec une seule vitesse d’obturation et un diaph, 1/125eme de sec, et F8! Pour apprendre il y a rien de mieux ! A vous de savoir quelle pellicule y mettre en fonction de la lumière pour votre projet!

holga a venise

holga, sebastien beghin, saint malo

La suite passe par le Rolleiflex, un 3,5f, là nous sommes dans le moyen format de qualité, magnifique pour réaliser de beaux portraits, et cette série “La société peut tuer”

rolleilfex, sebastien beghin, chomage, société, ridiesheim, reponse photo rolleilfex, sebastien beghin, chomage, société, ridiesheim, reponse photo rolleilfex, sebastien beghin, chomage, société, ridiesheim, reponse photo

Que ce soit par le rolleiflex, le Yashica mat 124, que j’ai possédé aussi, ce sont des TLR, biobjectif, la visée est juste magnifique.. regardez un jour là dedans et vous abandonnerez beaucoup d’autres appareils pour réaliser vos photos!

De même J’ai pû découvrir le Mamiya RZ, un monstre d’acier mais superbe en studio , avec une visée.. TLR, a tomber;

sans titre-095-3 sans titre-161-2 sans titre-247-2 sans titre-397

Le rolleiflex, a un avantage, son poids! que ce soit le 3,5f et le T, ce sont des appareils magnifique, de vieux appareils, le plaisir de toucher et de photographier avec ces boîtiers ne change pas!

Je pourrais prochainement parler des Appareils moyen format TLR, si je commence ici, l’article sera bien trop long et il l’est déjà!

Dans la polyvalence, l’ Hasselblad (501CM pour ma part) est le meilleur, changement d’objectif, plus léger que le Mamiya, changement de dos, possibilité de faire du numérique et de l’argentique… j’en passe.. C’est celui que j’emmène actuellement !

sans titre-273

sans titre-236

Pour le moment je suis resté au moyen format, le grand format, la chambre, m’intéressent beaucoup mais c’est bien trop lourd comme procédé.. les plans films etc… mais on a une vie pour comprendre et tester la photo, ça ne m’étonnerait pas qu’un jour j’y passe sincèrement.

Entre deux, Le mamiya press est passé par mes mains aussi, il permettait de faire du polaroid d’une qualité pro, avec de la fuji 1000 iso en noir et blanc, c’est juste magique,; mais là un autre problème arrive, la possibilité de toujours trouver ce style de polaroid.. de ce fait je l’ai vite revendu.

Vous remarquerez que je n’ai pas parlé du 5D2 de canon que j’ai possédé dans les mêmes temps, ni de mon choix pour le sony A7 il y a 2 ans en numérique, tout simplement parce que j’en ai déjà parlé auparavant et que sincèrement je n’ai jamais apprécié ces appareils pour un travail personnel.

je n’ai jamais réussit à me trouver en osmose avec ce style d’objet, sauf pour du mariage et du reportage, demandant un résultat propre et rapide. Mais en essayant tous ces appareils photos différents, j’ai pu améliorer ma composition, mon regard, et donc mes photos personnelles ou professionnelles.

Avant de choisir un appareil, il est intéressant de tous les connaître, savoir ce que l’on désire obtenir au final comme aspect pour notre travail, connaître son attrait pour les vieilles machines, ou pour un objet rempli de technologie.

Savoir si l’on préfère prendre son temps, pour obtenir un résultat ou voir son erreur directement.

La photographie est une philosophie, où chaque photographe se reconnait, l’essentiel est de prendre plaisir et d’obtenir le résultat de sa pensée au déclenchement.

reste géologique Bruges by night La défnese de nuit img007 tree or three? normandie016 PARISROL079

Beaucoup de mes photos se trouvent sur mon site: www.sebastienbeghin.com

A bientôt